A Bangui, le centre de formation professionnelle de Don Bosco forme les enfants dits "vulnérables".
























Voir le reportage audio et vidéo dans la Deutsche Welle : En RCA, des enfants soldats ont leur école citoyenne.

Parmi eux se trouvent d'anciens soldats. C'est le cas de Médecin, 25 ans. Aujourd'hui menuisier dans le quartier de Damala, à Bangui, il avoue avoir "tué des gens" par le passé. Comme beaucoup de jeunes, il a rejoint un groupe d'auto-défense en 2015, en réaction aux exactions perpétrées par les Séléka, un groupe armé responsable du coup d'État de mars 2013. 

Comme Médecin, ce sont 250 anciens soldats, souvent mineurs, qui ont pu bénéficier des cours délivrés par le centre. 


Menuiserie, mécanique, couture, agriculture, huit disciplines sont dispensées, auxquelles filles comme garçons peuvent participer. 


Ici, Laeticia, qui a elle choisi la sidérurgie comme majeure. 

Using Format